Partagez | 
 

 La preuve qui prouve

Aller en bas 
AuteurMessage
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: La preuve qui prouve   5/3/2012, 20:21

Plusieurs personnes étant venus au Jardin ailé se posaient bien des questions sur ces mangeoires bizarres. Je vous en présente 2 preuve à l'appui.

La bûche à grimpereau. Pouvez-vous trouver son utilité?



La bûche à pain d'oiseaux (même le Pic à ventre roux s'y est habitué). Pourquoi la cruche pensez-vou?



Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 08:23

J'ai envoyé ce message hier et je ne l'ai jamais vu paraître sur le forum. Je me demandais si j'avais bien suivi la procédure. Ce message est donc un test tout simplement.

Bonne journée, Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Jean-Louis
Passionné des oiseaux

avatar

Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 08:52

Pour la première je ne cet pas la deux peut etre pour éloigner les autre oiseaux indésirable ou les écureuil lol!
Revenir en haut Aller en bas
Denis
Membre Donateur
avatar

Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 09:53

Ça fonctionne pour moi Gilles good good
Revenir en haut Aller en bas
Réjeanne Touzel
Passionné des oiseaux

avatar

Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 14:57

le grimpereau va surement y faire son nid et la cruche c'est pour empêcher les autres oiseaux d'y aller eux aussi
Revenir en haut Aller en bas
Alpha
Poussin

avatar

Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 18:54

La bûche à grimpereau est munie d'une mince fente avec une partie évidée à l'intérieur. Il suffit de la faire pivoter sur son clou central pour la garnir d'insectes.

La bouteille est particulièrement efficace pour éloigner les étourneaux.
Revenir en haut Aller en bas
Gélinotte
Oiseau

avatar

Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 19:56

Allo !


Je pense la même chose que Alpha !

ALP.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 21:33

Merci à tous ceux qui ont bien voulu tenter une réponse. Par ce petit quiz, je voulais faire un test en dépalçant l'attention sur la mangoire et non sur l'oiseau, même si les 2 oiseaux choisis sont quand même peu fréquents à nos mangeoires.

Il y a un peu de vrai dans toutes les réponses mais Alpha et Gélinotte ont effectivement la réponse exacte.

Nous savons que le pain d'oiseaux est très prisé par la majorité des espèces tout particulièrement en hiver pour le gras qu'il renferme. Lorsque l'étourneau le découvre, il le gobe gloutonnement et il sera très difficile de l'en empêcher. En plus, il avertira toute sa famille, ses amis et ses voisins de telle sorte qu'en quelques jours ils se retouveront une cinquantaine à imaginer toutes sortes d'astuces pour arriver à s'emparer du butin qu'on avait destiné aux autres espèces. Donc nous n'aurons pas d'autres choix d'offrir de grandes quantités de pain d'oiseaux si on veut qu'il en reste pour les autres espèces ou d'utiliser des mangeoires sélectives.

La bûche à grimpereau est une façon fort efficace de réserver à ce dernier le pain d'oiseau qu'on lui réserve. J'ai utilisé en fait la morphologie du bec pour arriver à mes fins. Le bec du grimpereau est très effilé et étroit. Il peut facilement aller chercher le pain d'oiseaux au fond de la fente. On voit très bien sur la photo son bec ainsi que le pain d'oiseaux picoré au fond de la fente. Par contre, l'étourneau avec son gros bec large, ne parvient pas à se rendre très loin et il doit renoncer à ce butin.

Pour la bûche avec la cruche, on utilise une autre caractéristique. Les pics ont des griffes très acérées et peuvent s'accrocher à des troncs même très lisses. Il peuvent ainsi se maintenir en place car ils ont une autre particularité également, soit celle de garder leur équilibre en s'appuyant sur la bûche avec leur queue qui leur sert de point d'appui. Comme les étourneaux ne sont pas dotés de ces 2 particularités, ils ne peuvent ni s'accrocher à une paroi lisse ni se maintenir en équilibre. Il tente donc de voler sur place pour s'emparer du pain d'oiseaux mais sous une crûche cela devient presque impossible car leurs ailes frappent les rebords de la crûche les empêchant d'entrer dessous.

Voilà pour les explications

J'aimerais montrer à Nordic mes nichoirs à grimpereau. Elle a un peu raison de dire que cette bûche aurait pu être un incitatif pour nicher,



Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Réjeanne Touzel
Passionné des oiseaux

avatar

Date d'inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 21:42

Gilles j'ai fait un nichoir pour le grimpereau mais je n'es pas encore vu de grimpereau l'été passée je les placer pareil dans le bord du bois
mais j'ai rien eu on sais jamais merci
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   6/3/2012, 21:52

Moi aussi, Nordic, je n'ai pas encore constaté que le grimpereau en avait adopté un. Faut dire qu'ils sont à l'essai depuis seulement 2 ans mais comme tu dis, on ne sait jamais. J'espère bien pour cette année car c'est la première fois que j'ai le couple en permanence cet hiver.
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
martinelolo
Collaborateur spécial
avatar

Date d'inscription : 15/03/2009

MessageSujet: Merveilleux Gilles!   7/3/2012, 08:52

Merci Gilles! Vous êtes merveilleux avec toute vos idées données si gratuitement.
C'est vrai aussi pour le début de votre message, il y a des post qu'on ne voit pas.
Moi je clic toujours sur: voir les nouveaux messages
et il y en a qui ne sont pas là, pour les voir il faut aller dans chaque catégories.
C'est pour ça des fois qu'il y a des post que ne sont jamais vus.

Très intéressant pour les Grimpereaux
et la bouteille en plastique à l'envers pour recouvrir la bûche.
J'ai beaucoup de ces bouteilles de jus, je vais expérimenter car c'est dispendieux chaque jour de
nourrir les Étourneaux gourmands.
Merci Beaucoup Gilles!
Toujours un plaisir de voir vos post! :coeur432
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Martinelolo
Alpha
Poussin

avatar

Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   7/3/2012, 18:51

Chez moi, le truc de la bouteille a mal fonctionné. Les pics en avaient peur, et les étourneaux trouvaient le moyen de se servir en bordure de la bouteille.

Alors, j'ai adopté la bûche à 45°, les étourneaux réussissent à se servir, mais la demande d'énergie nécessaire pour se nourrir à cette bûche est supérieure à l'énergie que procure la nourriture volée sur la bûche. La bûche horizontale est souvent trop difficile d'accès en hivers, et les pics vont se nourrir ailleurs.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   7/3/2012, 18:55

Intéressant tout ça

Alpha tu vient régler mon problème pour ma buche saut

Revenir en haut Aller en bas
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   7/3/2012, 20:15

Bizarre, Alpha, comme les oiseaux ont des comportements différents d'un endroit à l'autre. Chez-moi, j'ai tenté la bûche à 45 degrés et en moins de 10 minutes, il y a plus d'une vingtaine d'étourneaux qui sont là à la vider. Ils font des allers et des retours sans avoir l'air de se fatiguer. Même la bûche complètement à l'horizontale ne parvient pas à les décourager s'ils sont très nombreux comme à ce temps-çi de l'année.

La seule bûche efficace au Jardin ailé est celle avec la cruche et tous les pics ont appris à se hisser sous la cruche pour aller chercher le pain d'oiseaux. Même le Pic à ventre roux est rendu un habitué. Bien sur qu'il faut leur donner une chance de se familiariser avec cette bûche en mettant un trou en bas de la cruche et un sous la cruche. Les pics commencent par découvrir le pain d'oiseaux dans le trou en bas de la cruche et lorsqu'il est vide, ils grimpent sous la cruche. Une fois l'habitude prise, on cesse de mettre du pain d'oiseaux dans le trou en bas de la cruche. Si les étourneaux vont chercher le pain d'oiseaux sous la cruche, c'est que le trou est trop bas ou que l'écorse de la bûche est trop rugueuse permettant à l'étourneau de s'accrocher.

Voici quelques photos.







Bonne soirée, Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Alpha
Poussin

avatar

Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   8/3/2012, 18:42

ve2giy a écrit:
Bizarre, Alpha, comme les oiseaux ont des comportements différents d'un endroit à l'autre.
Bonne soirée, Gilles

La vérité à mon avis tient plutôt à l'exécution et composition de nos mangeoires. La cruche que j'utilisais étais trop grosse et les étourneaux y allaient assez profondément pour que je considère ce système d'inefficace.

Le pain d'oiseau que j'utilise contient beaucoup d'arachides et de graines de tournesol et reste compact et granuleux, ajouté des trous étroits (1/2") et profonds (3/4") ce qui oblige les oiseaux a se fixé solidement sur la bûche pour en profité. Pics et sittelles s'en donnent a coeur joie, mais les étourneaux doivent foncé dans les trous alors qu'ils sont en vol, en espérant faire tombé de la nourriture, pour ensuite s'en nourrir au sol.

La bûche que vous voyez sur mes photos est relativement petite. Cela m'oblige à la regarnir aux deux jours en hivers, et a chaque jour en été.
Revenir en haut Aller en bas
Alpha
Poussin

avatar

Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   8/3/2012, 18:43

Nathalie a écrit:

Alpha tu vient régler mon problème pour ma buche saut

Quel est ton problème ???
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   8/3/2012, 18:53

La buche j'avais pas penser de la mettre en 45 quand elle était droite
c'était la folie furieuse
Maintenant à 45 seul 3 ou 4 ont réussi

J'ai une buche spécial François en plus que j'ai du cacher (qui était pour mon pic Flamboyant)
ils empêchaient le pic
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   9/3/2012, 08:28

C'est ce qui est arrivé chez-moi. La première journée, ils n'y en a eu que quelques-uns qui se sont habitués puis dans les jours qui suivirent la horde entière se servait abondamment. J'ai été obligé de la retirer et n'utiliser que les bûches couvertes.

Mais ils faut se consoler. Ce moment de grande abondance d'étourneaux n'arrive que durant la migration et très bientôt lorsque les champs se découvriront, la majorité de ceux-ci iront s'établir ailleurs pour leur nichée.

Je trouve tellement intéressants et louables tous ces projets pour tenter de corriger une situation au lieu d'utiliser des moyens draconiens. Chacun y trouve son compte en bout de ligne et les moyens proposés peuvent être adoptés ou modifiés suivant la situation vécue. Il n'y a pas de moyens infaibles mais parlons plutôt de moyens limitatifs.

Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   10/3/2012, 21:27

Bonjour François,
Mes nombreuses observations ne m'ont jamais amené à pouvoir conclure que les étourneaux peuvent s'accrocher de la même façon que les pics. Chose importante également, une exception ne fait pas une règle générale. J'ai déjà vue un Geai bleu s'accrocher à une bûche et j'ai une photo de cela mais on ne peut conclure un comportement général à partir d'une observation d'un individu.
À mes gros érables, j'ai vu bien des oiseaux s'y accrocher. Leur écorse est si rugeuse que les bruants, les merlebleus, les merles d'Amérique, les moqueurs chats, les étourneaux, les parulines, etc s'y accrochent régulièrement et si c'est de cela que tu veux parler je te l'accorde mais ce phénomène est dû à la nature de la suface. Lorsqu'on parle de bûche à pain d'oiseaux, j'imagine que tout les gens pensent à utiliser une bûche sans trop d'aspérités pour mettre en échec les étourneaux.

Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Alpha
Poussin

avatar

Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   11/3/2012, 19:49

Chez moi, les étourneaux plantent leurs griffes dans les trous destinés au suif sur les bûches trop lisses.

J'ai même vu un étourneau faire perdre l'équilibre à un pic chevelu qui persécutait à coups de bec cet étourneau qui osait se nourrir sur SA bûche (pleine d'aspérité et d'écorce).
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   11/3/2012, 20:23

La bûche doit être lisse et également les trous hors de portée des étourneaux. Il faut alors que les trous soient assez haut sous la cruche car tu as raison,Alpha, les étourneaux s'accrochent aux trous, chez-moi, aussi s'ils ont la chance d'y parvenir. Mais si vous remarquez mes bûches vous verrez que le trou sous la crûche n'est pas dans la section verticale mais sous la section de la 2ième branche coupée près du tronc. Les pics mangent par dessous et impossible aux étourneaux d'y accéder.

Dans mon message,François, j'ai bien dit une bûche lisse donc je n'éliminais pas tous les étourneaux si on utilise une bûche le moindrement rugeuse et sans couverture sur les trous les étourneaux réussiront à s'y accrocher mais pas à la manière des pics avec 3 points d'appui.

J'ai écrit : ils ne peuvent ni s'accrocher à une paroi lisse ni se maintenir en équilibre. Il tente donc de voler sur place pour s'emparer du pain d'oiseaux mais sous une crûche cela devient presque impossible car leurs ailes frappent les rebords de la crûche les empêchant d'entrer dessous.

Une question maintenant: comment faites-vous pour faire un copier coller pour le voir apparaître dans notre message dans un carré blanc.
Merci pour la réponse.

Gilles


Dernière édition par ve2giy le 11/3/2012, 22:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   11/3/2012, 22:05

Merci François, je vais me coucher un peu moins niaiseux!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Alpha
Poussin

avatar

Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   12/3/2012, 12:49

ve2giy a écrit:
Mais si vous remarquez mes bûches vous verrez que le trou sous la crûche n'est pas dans la section verticale mais sous la section de la 2ième branche coupée près du tronc. Les pics mangent par dessous et impossible aux étourneaux d'y accéder.

Une question maintenant: comment faites-vous pour faire un copier coller pour le voir apparaître dans notre message dans un carré blanc.
Merci pour la réponse.

Gilles

C'est sûr que le montage de cruche et de bûche que tu utilises est efficace. Cependant, je les trouve trop petites pour mon usage, mes bûches contiennent trois fois plus de pain d'oiseau, et pourtant je dois les regarnir tous les jours. Je me demande si la cruche décourage les sittelles.

Pour ce qui est du carré blanc (bouton "citer"), tu peux en profiter pour éliminer la partie du texte sans intérêt avec ton intervention dans le but de mettre en évidence le texte auquel tu veux répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   12/3/2012, 20:56

Merci Alpha pour la précision sur le carré blanc. Pour répondre à ta question sur les sitelles, je peux te dire que les bûches recouvertes ne sont pas très prisées par celles-ci. C'est pourquoi je leur offre lesur pain d'oiseaux sur une mangeoire grillagée. Ça me permets de leur offrir également vers et amandes.Comme le titre est toujours "La preuve qui prouve" HiHi HiHi , je joins quelques photos montrant l'étourneau retourner bredouille mais pas la sitelle.








Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
Gilles Lacroix (ve2giy)
Récipiendaire Prix Michel-Charette
Récipiendaire Prix Michel-Charette
avatar

Date d'inscription : 03/03/2010

MessageSujet: Re: La preuve qui prouve   13/3/2012, 08:51

Il faut comprendre, François, que lorsqu'on utilise des mangeoires sélectives, il faut en avoir de tout genre. On ne prive pas cetaines espèces, on les dirige vers d'autres mangeoires pour éviter la compétition. Pour m'avoir visité à plusieurs reprises, tu dois bien comprendre mon fonctionnement. Je sais que certains de tes postes sont faits en fonction des photographes et c'est bien. Mon choix est autre. Il est fait en fonction d'obtenir le plus grand nombre d'oiseaux en les dérangeant le moins possible et en évitant la compétition. Nous avons un but un peu différent et aussi louable l'un que l'autre. Je ne crois pas qu'il faut déterminer dans ce forum qui a raison. Je pense que tout les gens adoptent les méthodes qu'ils jugent bonnes pour eux. Il est toujours bon d'en apprendre un peu plus et c'est le pourquoi de ces échanges.

En passant, le moqueur chat entre dans les carreaux de 1½" X 1½" (du moins chez-moi)

Gilles
Revenir en haut Aller en bas
http://gilleslacroix.blogspot.com/
 
La preuve qui prouve
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une jolie montre à toute épreuve - demande d'avis
» Une épreuve de 1000 heures : Marketing ou test utile ?
» Pourquoi aucune montre ne me donne le plaisir que j'éprouve avec ma Sub?
» L’épreuve de français au BEM:Directives pédagogiques:
» Hors Gel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oiseaux du Québec :: INFORMATIONS GÉNÉRALES :: Nourriture, cabanes, mangeoires et jardins-
Sauter vers: